Les amoureux séparés par de longues distances se languissent souvent de l’être aimé. Sa voix, son visage, mais aussi… ses lèvres. Heureusement, le Kissenger est là.

Les relations à distance ont désormais un outil robotique pour aider à maintenir la passion. Le chercheur en intelligence artificielle Hooman Samani a développé le kiss messenger, pour ajouter une toute nouvelle dimension aux rendez-vous galants sur Skype ou MSN.

Le concept : deux robots, chacun doté d’une paire de lèvres artificielles très sensibles au toucher, et manipulées par des moteurs placés à l’intérieur du robot. Chaque interlocuteur en possède un.

Pour effectuer un baiser numérique, les deux protagonistes doivent saisir leur Kissenger (qui ressemble a un petit cochon) et embrasser ses lèvres artificielles. Les robots enregistrent les mouvements des lèvres de la personne, et les transmettent au partenaire via l’autre Kissenger.

L’appareil, présenté sur le site Lovotics, peut aussi être utilisé par des célibataires en certaines occasions, et par les personnes désireuses de tenter l’amour virtuel.

Alors, idée de génie, ou concept déviant ?

Source : linformaticien.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.