Il n’y a pas d’âge pour aimer… Alors, pourquoi y aurait-il une date de péremption au mariage ? A 100 ans, Dana Jackson a sauté le pas.

 Dans la petite ville de Bowling Green, dans le Kentucky, une pensionnaire du centre médical de Rosewood a vécu un jour fort en émotions.

Pour ses 100 ans, Dana Jackson a non seulement fêté son centenaire en pleine forme, mais elle a également décidé de se lier pour l’éternité à Bill Strauss, son fiancé âgé de 87 ans. Une cougar cette Dana !

La cérémonie s’est déroulée sous les yeux attendris des autres pensionnaires et du personnel médical du centre. La mariée, voilée et en robe blanche, a confié aux médias présents : « Quand j’étais jeune, on se mariait sans chichis, ce n’était pas un grand événement. Je veux faire pareil, quelque chose de très simple ». Quant au marié qui exprimait sa frustration de ne pas voir son épouse, étant aujourd’hui aveugle, cet évènement s’est imposé comme une évidence : « Je ne pensais pas que je me remarierai un jour, mais j’ai trouvé quelqu’un de si bien ! ». A la fin de la cérémonie, Dana lance à son amoureux : « Tu es très beau ». Celui-ci réplique : « Merci tu es la première à me dire ça ». Comme quoi, il ne faut jamais désespérer!

Source : auféminin.com

Publicités

  1. nuage1962 dit :

    Elle a l’air vraiment tres alertes espérons que nous serons comme elle a son age

  2. mu64 dit :

    Oui c’est magnifique de vieillir comme cela, et c’est très mignon ce mariage.
    J’ai une grand mère qui a plus de 100 ans, et qui a aussi la chance d’être toujours alerte physiquement et mentalement, elle n’ est d’ailleurs pas en milieu médical, et est totalement autonome dans sa maison, fait sa cuisine, son jardin, même si bien sûr elle est entourée.

    • maxine dit :

      Ta grand-mère a beaucoup de chance et toi aussi!
      C’est super d’avoir encore ta grand-mère (je n’ai
      plus mes grands-parents), tu as surement les mêmes
      prédispositions qu’elle, c’est tout ce que je te
      souhaite 😉

  3. mu64 dit :

    Merci Maxine.
    Pour les prédispositiions ma foi, celleS-là sont du coté paternel, du coté maternel par contre c’est plus délicat…
    Mais peu importe le temps qui nous « est imparti », vivons-le, tout simplement.