La Vache qui Rit se rue dans la campagne…présidentielle!Événement. La célèbre égérie de la marque Bel,   née dans le Jura, a lancé officiellement sa candidature au Salon de l’agriculture. Un gros buzz.

 

La vache emblématique veut apporter encore plus de légèreté et de bonne humeur en surfant sur la vague de l’élection présidentielle. 10 jours d’animations au Salon de l’Agriculture “pour le meilleur et pour le rire”.

La Vache qui rit, présidente

Pour sa première année de présence au Salon de l’Agriculture, La Vache qui rit n’a pas lésiné sur les moyens. La marque du groupe Bel, qui a fêté ses 90 ans en 2011, a annoncé le 26 février, second jour du SIA, sa candidature aux élections présidentielles.

La dame candidate a fait son entrée en méhari blanche et rouge décapotable entourée de ses gardes du corps en Solex. Et, depuis son QG (stand 1 S 38), elle a proclamé son premier discours officiel et annoncé la création du Parti d’en Rire : « La farce est force et tous ensemble, nous emporterons la victoire pour le meilleur et pour le rire ».

Selon le papier du quotidien jurassien, la candidate serait en passe d’obtenir ses 500 signatures. Elle aurait également transmis son programme au candidat sortant.

Pour la petite histoire, La Vache qui rit a réussi à être prise en photo par un photographe de Reuters derrière le président Sarkozy !

Photo par POOL/Reuters

La Vache qui rit compte bien passer de 600 000 fans sur Facebook à un million !

(*) La Vache qui rit, leader des fromages fondus pour enfants avec  37% de parts de marché (source SymphonyIri). Après une augmentation des ventes de 5,5 % en volume en 2010, la marque annonce une progression de 3 % en 2011 (sources ventes internes)  sur un marché à +2 %. La Vache qui rit enregistre, pour 2011, 2 points de pénétration, soit 530 000 nouveaux foyers recrutés. Près de deux familles sur trois achètent la marque (source Kantar 2011), 96 % des adultes (source Ipsos) et 93 % des enfants (source Junior City) la connaissent.

Sources : leprogrès.fr/yahoo.com/e.marketing.fr/pleinair.net

Publicités

Les commentaires sont fermés.