La boulette !

ANNEVOIE-ROUILLON – Le grutier a commis une incroyable erreur. Son boulot était de détruire une maison, il en a pulvérisé une autre…

Capture d'écran

Cela se passait lundi matin, en contrebas des Jardins d’Annevoie, (dans la province de Namur ndlr). Là où l’homme d’affaires Stéphan Jourdain a acquis 2,5 hectares de terrain, ainsi qu’une série de vieilles bâtisses.

Nous sommes dans le quartier de Rouillon, dans le périmètre d’anciennes forges. Jourdain, gestionnaire du site touristique (vaille que vaille, vu ses relations avec la Région, propriétaire des Jardins), avait pour but d’ouvrir le paysage en aval du château, des étangs et autres parterres, vers la vallée de la Meuse.

Plus question de grands projets, les Jardins d’Annevoie vivotent (on vient même d’y voler les statues), Stéphan Jourdain a pour seul but actuel d’assainir les alentours, qu’il a achetés. Avant de s’extirper, ce sont ses mots. Il a obtenu le permis de démolir plusieurs immeubles… mais uniquement ceux qui lui appartiennent.

Annevoie est décidément maudit pour le Bruxellois, la mégarde de son grutier ajoute à l’ambiance bordélique dans et autour des célèbres jardins à la française. La maison détruite par erreur appartient à un habitant du village, qui réside pour l’instant en Espagne. Il venait d’en faire donation à sa petite-fille.

La malheureuse hérite de tas de débris. Le maître d’œuvre du chantier de démolition a promis de reconstruire le bâtiment. A ses frais, car il y a peu de chance que les assurances acceptent de réparer ce qui n’est pas un accident, mais une sacrée gaffe.

Source : l’avenir.net, vidéo rtl.be/gentside.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.