Des corbillards.
Des corbillards. Ben Borg Cardona AFP

Il était d’usage de se découvrir au passage d’une sépulture, on s’arrêtait même devant le cortège. Les rigueurs de la loi semblent avoir chassé ces bonnes manières.

Tout dernièrement à Limoux, vers 15 heures sur le Chemin de ronde, les gendarmes ont arrêté un cortège funèbre pour effectuer un contrôle d’alcoolémie. Entre l’église Saint-Martin et le cimetière Saint-Antoine, en ce début de semaine, le cortège funèbre composé de plusieurs voitures qui suivaient le corbillard accompagnant une septuagénaire limouxine jusqu’à sa dernière demeure a donc subi un contrôle en règle.

Même le chauffeur du corbillard

Dans la voiture en tête du cortège, on fait souffler le conducteur, provoquant le désarroi et la stupeur du veuf qui se trouvait dans le véhicule, puis la colère devant cette intrusion inopinée de la force publique dans un moment de recueillement. La famille et les amis qui suivent seront également soumis au contrôle, jusqu’au chauffeur du corbillard ! Et pour ajouter à la confusion, ce contrôle a bloqué la circulation.

Brassens aurait sans doute beaucoup apprécié et il aurait même pu rajouter un couplet à sa fameuse chanson sur « Les Funérailles d’antan », où la cérémonie s’achève par une libation. « Même les chevaux » étaient invités à se rincer le gosier, chante l’immortel…

Les proches et parents qui suivaient cette sépulture auront apprécié cette application particulièrement rigide des contrôles d’alcoolémie avec beaucoup moins d’humour.

Source : ladepeche.fr

Publicités

  1. bzhgild dit :

    Chui choquer…

  2. bzhgild dit :

    Méheu nen! je me moque pas, controler un cortège funèbre c’ est irrespectueux envers la famille du défunt.

    • maxine dit :

      Nan! je pensais que tu parlais de mon accent -ya maldone 😉 –
      Sinon quelle histoire, contrôler un cortège funèbre c’est
      incroyable…mais vrai, tout est possible ici bas!

  3. bzhgild dit :

    Lol, ouai tu est du nord, j’ avai pas fait atention, désolé je suis à l’ ouest.

  4. Alcoolémie dit :

    Assez incroyable comme histoire…on aura vraiment tout entendu