Transformer des sans abri en bornes Wi-Fi, afin de permettre aux passants de se connecter à Internet… c’est l’idée controversée présentée par une agence de communication britannique, BBH, lors du festival « South By Southwest » au Texas, un événement mêlant nouvelles technologies, musique et cinéma.

Pour créer le buzz, la société a fait déambuler 13 SDF dans la ville d’Austin, munis d’émetteurs 4G et de T-Shirt signalant leur « utilité » : « Je suis Jonathan, un hotspot 4G », peut on lire sur l’un d’entre eux. Les personnes souhaitant se connecter au réseau via leur smartphone ou leur tablette étaient invitées à faire un don d’un montant libre via Paypal.

[Visible sur : homelesshotspots.org :

BIENVENUE SUR HOTSPOT Clarence

Clarence est de La Nouvelle-Orléans. Il préfère le terme «sans-logis» à «sans-abri. » Il a d’abord perdu sa maison dans l’ouragan Katrina et a eu des difficultés financières depuis. Il se considère comme un bon gars et essaie d’être un bon ami pour les gens.

« Nous vous suggérons de 2 $ par 15 minutes.Voir nos autres participants »]

Cette initiative n’a pas manqué de provoquer des réactions indignées, certains internautes accusant les auteurs de l’expérience d’exploiter la misère humaine.

Pour se défendre, le groupe britannique assure que l’intégralité des dons a été reversée aux SDF. « Nous ne vendons rien. Aucune marque n’est impliquée. Nous n’en tirons pas le moindre bénéfice ». Pas sûr que le buzz soit positif.

© Capital.fr

Publicités

  1. nuage1962 dit :

    J’ai la meme info que je vais mettre ce soir 😉
    la main gauche regarde ce que la main droite donne m’a tjs dérangée