Un perroquet égaré a pu être rendu à sa maîtresse mercredi en expliquant à la police japonaise l’adresse exacte de sa propriétaire.

Partagez cet article sur FacebookPartagez cet article sur Twitterpartagez

L’oiseau s’était envolé dimanche matin de son domicile de la ville de Sagamihara, à l’ouest de Tokyo, et s’était posé peu après sur l’épaule d’un client d’un hôtel des environs, avant d’être amené à la police.

Mardi soir, le perroquet a subitement répété trois fois de suite le nom de sa ville et de son arrondissement de résidence, a expliqué un porte-parole de la police locale. Il a ensuite prononcé distinctement les numéros du pâté de maison et du domicile de sa maîtresse, devant trois policiers aux aguets.

L’oiseau a alors pu être ramené chez lui.

Sa propriétaire, une sexagénaire, avait quelque temps auparavant perdu définitivement un autre perroquet, aussi avait-elle pris ses précautions.

« Elle avait enseigné son adresse à ce perroquet après l’avoir acheté il y a deux ans », a expliqué le porte-parole.

Avant d’être rapporté à sa maîtresse, l’oiseau a même eu le temps de donner aux policiers son nom, Piko-chan.

« Il a dit +Tu es mignon, Piko-chan+ », a raconté le porte-parole.

Publicités

  1. nuage1962 dit :

    Une maitresse prévoyante et un oiseau intelligent

  2. mu64 dit :

    Un grand bonjour Maxine en voyant un nouvel article sur ton blog.
    Bises