Bientôt de nouveaux de domaine pour nos adresses internet

MDR!

Amateurs d’écriture abrégée et de smileys, vous pouvez commencer à vous réjouir. L’ICANN, organisme chargé de la gestion des noms de domaine, dévoilera le 13 juin prochain les noms de domaine personnalisés. Google a bien évidemment postulé pour de nombreuses extensions.

Les postulants avaient jusqu’au 30 mai minuit pour déposer leurs envies de nouveaux noms de domaine. La liste des nouveaux noms de domaine sera dévoilée le 13 juin. Alors après le banal .fr ou le récurrent .com pourra-t-on bientôt avoir du .lol ?! Car oui, Google a bel et bien candidaté pour avoir un .lol.

Google mise sur le potentiel créatif de son nouveau nom de domaine

Persuadé que le .lol a un potentiel non seulement intéressant mais aussi créatif, Google n’a pas hésité à poser une candidature pour l’obtenir come nom de domaine. On imagine déjà une toute nouvelle ère internet qui commencerait, une ère où notre barre url serait enfin plus funky.

Rassurez-vous Google a aussi fait des demandes plus sérieuses notamment pour avoir des noms de domaine tels que .google ou .youtube. En tout le moteur de recherche a déposé plus de 50 propositions de noms de domaine. Selon Google élargir la possibilité des noms de domaine faciliterait la recherche en ligne. On comprend mieux pourquoi Google s’est tant investi dans ce projet.

Plus de 50 noms de domaines proposés par Google à 185 000 $ chacun !

L’ICANN a ouvert la possibilité à tout le monde de participer. Seulement à 185 000 $ le dossier de candidature et 25 000 $ de redevance annuelle si la proposition est retenue. L’organisme a reçu pas moins de 1 900 candidatures depuis qu’elle a lancé son opération début janvier.

Elle dévoilera la liste des nouvelles extensions le 13 juin prochain. Le nombre de noms de domaine risque considérablement d’augmenter. Aujourd’hui on dénombre une vingtaine de noms de domaine génériques (« gTlds » en anglais tel que .com ou .org) ainsi qu’environ 250 extensions « nationales » (.fr, .it, .uk).

En attendant d’avoir la liste définitive retenue par l’ICANN, on peut toujours rêver sur nos futures adresses internet se terminant par .lol.

Source : reseaux-telecom.net via reponseatout

Publicités

Les commentaires sont fermés.