Jonah Falcon semblait bien avoir un paquet suspect glissé dans son pantalon…

 

« J’avais mon « truc » rangé sur la gauche. Il n’était pas en érection à ce moment là ». Crédit Reuters

Les agents de sécurité de l’aéroport de San Fransisco voulaient simplement faire leur travail… Car Jonah Falcon semblait bien avoir un paquet suspect glissé dans son pantalon le 9 juillet dernier.

Mais ce new-yorkais de 41 ans ne transportait ni drogue, ni arme de destruction massive… Il a du expliquer aux agents qu’il possède simplement le record du plus grand pénis du monde.

Dans une interview exclusive pour le Huffington Post, Falcon a décrit l’anecdote qui l’a opposé aux agents de la sécurité suspicieux devant le « paquet » apparemment caché dans son pantalon : « J’avais mon « truc » rangé sur la gauche. Il n’était pas en érection à ce moment là », précise Falcon, dont le membre mesure 23 centimètres à l’état flaccide, et 34 en érection.

Il a senti que son interrogatoire allait devenir tactile lorsqu’on l’a passé aux scanners à rayons X et au détecteur de métaux : « Un agent m’a arrête et m’a demandé si j’avais une sorte d’excroissance », plaisante-t-il. De fait, oui, il possède une excroissance. Depuis l’age de 18 ans, age auquel son membre viril a atteint 30 centimètres, Falcon sait qu’il n’est pas comme tout le monde. Son pénis a été élevé au rang de record du monde suite à un documentaire de la chaîne HBO dont il a été la vedette en 1999.

Lu sur le Huffington Post via atlantico.fr

Publicités

Les commentaires sont fermés.