Pour empêcher les ados de traîner dans la rue, la ville de Cardiff (Pays de Galle ndlr) envisage d’installer des réverbères spéciaux qui font ressortir leur acné.

Ce projet a reçu le soutien de la police mais s’est attiré les foudres de l’Agence nationale pour la jeunesse, note le Daily Mirror. Les lampes à acné sont la dernière bizarrerie des municipalités pour lutter contre les comportements antisociaux, rappelle le tabloïd londonien.

L’alarme Mosquito, lancée en 2005, émettait un son suraigu audible uniquement des moins de 25 ans. Certains centres commerciaux ont diffusé de la musique classique pour calmer les jeunes et prévenir les comportements antisociaux.

La police des West Midlands a constaté une chute spectaculaire du nombre d’ados s’attardant dans les lieux publics après avoir diffusé du Beethoven sur des haut-parleurs.

Source : dailymirror via courrierinternational.com

Publicités

Les commentaires sont fermés.